Traitements

Diagnostique

Consultez votre médecin de famille si vous pensez avoir la maladie de Dupuytren. La première étape consiste à examiner votre paume et la main pour les signes de la maladie.

 

Les signes caractéristiques de la maladie de Dupuytren sont:

  • présence de nodules
  • fossettes ou marques de piqûres
  • peau épaissie
  • doigts pliés qui ne peuvent se déplier

 

La maladie de Dupuytren affecte les personnes différemment, vous serez donc interrogé sur les symptômes spécifiques que vous avez et sur les problèmes rencontrés lors de vos activités quotidiennes. Certaines personnes sont perturbées par une légère difformité, tandis que d’autres sont capables de faire face à une difformité majeure.

 

Si vous ne parvenez pas à étendre complètement l’un de vos doigts, votre médecin de famille peut vous référer à un spécialiste de la chirurgie de la main pour une évaluation plus approfondie et tout traitement nécessaire.

Évaluer le besoin de traitement

Si votre doigt est replié vers votre paume, le degré de déformation sera mesuré pour déterminer la gravité de la condition.

 

Dans les cas bénins, aucun traitement n’est recommandé dans la plupart des cas car il est possible que la situation ne s’aggrave pas.  La radiothérapie peut être considérée pour arrêter ou ralentir le processus si elle est appliquée dans les premiers stades nodulaires. Si la condition est plus grave, un traitement médicamenteux ou une intervention mineure appelée aponévrotomie à l’aiguille peut être recommandé.

 

Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale pour corriger le problème peut être recommandée.

Aperçu des traitements de la maladie de Dupuytren

Une description plus complète des traitements est détaillée dans les pages suivantes. Si votre médecin de famille n’est pas familier avec les différents traitements, vous pouvez apporter cette information à votre rendez-vous.

 

De nombreux cas de contracture de Dupuytren sont bénins et n’ont pas besoin de traitement. Le traitement peut être utile si la condition interfère avec le fonctionnement normal de votre main.

 

Les traitements non chirurgicaux comprennent la radiothérapie et les injections avec un médicament appelé collagénase.

Alternativement, une procédure mineure qui implique l’utilisation d’une aiguille pour couper la moelle contractée du tissu (fasciotomie à l’aiguille) peut être utilisée dans les premiers stades de la contracture.

 

Dans les cas plus graves, la chirurgie peut aider à rétablir la fonction de la main. Les traitements les plus couramment utilisés sont la chirurgie, les injections de collagénase et l’aponévrotomie percutanée à l’aiguille. D’autres options de traitement comprennent, sans toutefois s’y limiter, la radiothérapie, les injections de stéroïdes et l’attelle.

 

La chirurgie pour la contracture de Dupuytren ne peut pas toujours redresser complètement le doigt ou le pouce affecté, et la contracture peut se reproduire après la chirurgie. Si une contracture se reproduit, une nouvelle chirurgie peut être possible.

 

Une intervention chirurgicale pour enlever le premier nodule qui apparaît n’empêchera pas la maladie de progresser, car cela n’arrêtera pas la maladie ailleurs dans la paume. Il est généralement préférable d’éviter la chirurgie jusqu’à ce qu’une contracture se développe qui interfère avec l’utilisation de la main.

 

La maladie de Dupuytren apparait souvent au sein d’une même famille et la recherche génétique espère identifier les gènes responsables de la maladie. Cela pourrait mener au développement de traitements qui préviennent les contractures en premier lieu.